L’ONU demande les droits sexuels et la sexualité procréative à partir de 10 ans et encourage les pédophiles.


06 novembre 2016

Il y a longtemps que les pédophiles prédateurs cherchent à légaliser l’acte de pédophilie sans vraiment avoir trouvé le bon créneau. Celui qui permettrait de faire voter une loi les mettant à l’abri de poursuites pénales et des peines d’emprisonnement mais, aussi, qui passerait pour être acceptable aux yeux de l’opinion publique.

Chacun sait que les plus grands pervers impunis, puisque protégés, œuvrent dans les plus grandes institutions et qu’ils ont des postes dans les plus hautes fonctions du secteur privé comme celui du public, et ce, en se permettant de nous dicter la morale que nous devons suivre tout en nous menaçant des sentences prévues si nous l’enfreignons. Des sentences qui ne les concernent pas.

Banki Moon pourrait donc être définitivement considéré comme une véritable ordure si ce projet était avalisé. Celui de « vouloir légaliser la sexualité et celle procréative à 10 ans avec les moyens contraceptifs et abortifs qui vont avec au cas ou…». Lire la suire



© Crédits Photos & sources : infos24.elyon.fr / Diatala.org
Courte reproduction partielle autorisée suivie par un lien redirigeant vers cette page.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article